Salons et expositions de peinture au Havre de Gérard Bonnin

Mardi, 4 Juin, 2013 - 16:20

Un répertoire unique pour tout connaître des artistes qui ont exposé leurs œuvres au Havre au XIXe et au début du XXe siècle.

Gérard Bonnin publie deux volumes imposants : Salons et Expositions - Le Havre (1833 – 1926). Catalogue des exposants et liste de leurs oeuvres, aux éditions L'Echelle de Jacob, dans la collection "Les Salons de province".

 

En France, à partir de la Monarchie de Juillet jusqu’au Second Empire, des Sociétés des Amis des Arts sont fondées en maintes villes, qui organisent des expositions « des Beaux-Arts ». Certaines, colorées à l’excès d’identité régionale, auront un rayonnement modeste. En quelques villes, il est légitime de parler de foyer d’Art ; tel est le cas du Havre.

Si les premières expositions havraises, jusqu’en 1902, restent marquées par l’Académisme, les jurys n’ont pas manqué d’ouverture d’esprit en accueillant non seulement des artistes locaux comme Eugène Boudin, Claude Monet, Johan Barthold Jongkind, Raoul Dufy et Georges Braque, mais aussi Gustave Courbet, Edouard Manet, Camille Pissarro, Félix Ziem, Henri Martin, Maxime Maufra, Jean-Baptiste Olive, Charles et Georges Braque.

En 1896, quelques grands collectionneurs, industriels ou négociants havrais, Georges Dusseuil, Édouard Senn et Pieter van der Velde, intègrent le Bureau de la Société des Amis des Arts ; ils y seront rejoints en 1902 par Charles-Auguste Marande, Olivier Senn et Oscar Schmitz, qui ont des profils similaires. Dans les expositions de 1902 et 1905, s’insinue un courant de modernité. Camille Pissarro, Pierre-Auguste Renoir et Édouard Vuillard, sont là en 1902. Georges Braque, Raoul Dufy, Othon Friesz, Gustave Loiseau, Maxime Maufra, Gaston Prunier, René de Saint-Delis.

Mais c’est une véritable acmé qui intervint au Havre, en quatre expositions (1906, 1907, 1908 et 1909) dans le cadre du nouveau Cercle de l’Art Moderne. S’y trouvèrent réunis des élèves de Gustave Moreau (Camoin, Desvallières, Flandrin, Guérin, Lehmann, Manguin, Marquet, Mathan, Matisse, Rouault, Valtat), et des élèves du maître havrais Charles Lhullier (Ausset, Dufy, Friesz, Lecourt, Henri et René de Saint-Delis, Vieillard) ; mais bien d’autres encore (Bonnard, Cross, Derain, Ker Xavier Roussel, Vallotton, van Rysselberghe, Vlaminck et Vuillard). Les galeries Allard, Haussmann, Eugène Druet, Georges Petitet Bernheim jeune ont participé aux expositions du Cercle, en confiant des oeuvres.

 

Gérard Bonnin nous donne donc ici une synthèse de 34 catalogues, certains rarissimes. Les deux volumes publiés totalisent 860 pages, recensent 1400 artistes classés par ordre chronologique d’exposition. Il sont disponibles à la Bibliothèque Armand Salacou.

 

A noter, le jeudi 13 juin, à 18h30, la Société havraise d'études diverses accueille Gérard Bonnin pour une conférence et une présentation de son ouvrage.

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Rentrer les caractères contenus dans l'image.
  • Le Goût des Autres 2019

    Embarquez pour quatre jours de festival autour du livre et de la lecture, du 17 au 20 janvier 2019 !

Samedi 17Novembre 2018

l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30