Ce sentiment de l'été, de Mikhaël Hers

Un film solaire et mélancolique à la fois.

C’est l’histoire d’un deuil, entre ombres et  lumière.

 

Le film commence par la mort d’une jeune femme, Sasha, trentenaire française vivant à Berlin avec son compagnon américain, Lawrence. On suit ensuite les déambulations du jeune homme en peine de Berlin à Paris, en passant par New-York, à travers plusieurs étés.

 

La sœur de Sasha, Zoé, doit, elle aussi, apprendre à vivre avec l’absence. Cette douloureuse expérience rapproche les deux jeunes gens qui deviennent alors complices.

 

Comment faire son deuil lorsque tout semble vivre et que le monde continue de tourner ?

 

C’est ce que ce film tente d’illustrer, par petites touches impressionnistes, le tout nimbé d’une lumière de fin de journée estivale des plus délicates. Frôlements, courses, danses et rires entre les différents personnages du film semblent être la solution pour supporter l’inacceptable.

 

Filmé en Super 16, Ce sentiment de l’été, est une gracieuse balade au charme fragile qui évoque tout en finesse la tristesse des individus après la mort d’un être cher et l’apprentissage du deuil, rappelant que la mort fait partie de la vie, inévitablement.

 

A voir absolument.

 

Capucine

Tags : 

Add new comment

Saturday 26September 2020

M T W T F S S
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30