Lou aime les livres : Trotro

Bonjour, je m’appelle Lou et j’aime beaucoup les livres, mais surtout Trotro.
Depuis quelques mois, vous pouvez découvrir mes coups de cœur dans cette rubrique « Lou aime les livres » pour les enfants de moins de 3 ans et leurs parents.
Cette fois-ci je souhaite vous confier mon addiction pour l’Âne Trotro.

Comme beaucoup de mes congénères de moins de trois ans, j’ai récemment développé une obsession mononiaque pour un seul personnage. Pour certains c’est T’choupi (je ne juge pas ; il est « gentil »), pour d’autres Petit ours brun (il y a certainement des parents nostalgiques derrière tout ça), pour moi c’est Trotro (et je sais que je ne suis pas seule) !

En plus, figurez-vous que ce charmant baudet imaginé par Bénédicte Guettier est décliné en livre et en dessin animé. Appelez ça « marketing » si vous voulez, moi j’appelle ça du génie ! Je soupçonne d’ailleurs l’existence de jouets, vêtements et autres merveilleux objets à l’éffigie de mon héros préféré mais, à coup sûre, mes parents tentent de m’en éloigner afin de ne pas encourager mon vice.

 

 

Mais pourquoi cet amour inconditionnel pour un bourricot, me direz-vous ?

Parce qu’il est rigolo (la preuve : « Trotro » rime avec « rigolo »).

Parce qu’il fait plein d’âneries (et pour cause) sans jamais se faire disputer.

Parce qu’il fait du vélo (alors que moi il paraît que je suis encore trop « pitite »)

Parce qu’il tombe tout le temps (notamment de son vélo) et que tomber c’est le quotidien d’un enfant de mon âge, alors forcément ça me parle (vous ne pouvez pas comprendre si vous êtes grands)

Etc.

 

Et je ne suis pas la seule à avoir un penchant pour ce petit chenapan : papa et maman l’aiment aussi :

Parce qu’il est rigolo (mes parents et moi avons le même humour, ne les jugez pas).

Parce qu’il est malin en fait cet âne (mes parents ont saisi cette subtilité, je suis fière d’eux)

Parce que je l’aime et qu’il me rend heureuse et que mes parents aiment quand je suis heureuse (espérons qu’ils feront preuve de la même empathie quand je leur présenterai mon âne sœur dans quelques années).

Et surtout, parce qu’il a sauvé nos vacances ! Dans l’avion Trotro a même sauvé la tranquilité de quelques 300 passagers parmi lesquels seuls les plus proches de mon siège ont dû en contrepartie supporter le générique toutes les 3 minutes pendant 3 heures d’affilée (c’est une honte de laisser un enfant si longtemps devant un écran – je vous propose de leur jeter la première pierre).

Vive TROTRO !

 

---

L’abus de Trotro ne semble pas (trop) dangeureux pour la santé (il n’existe pas encore d’étude sur les dommages à long terme).

Il est conseillé de consommer 5 fruits et légumes et un Trotro par jour.

Ceci était un communiqué des ATAA (Âne Trotro Addict Anonymous)

 

Merci à Juliette Dehays pour l’illustration « Lou aime les livres »

Add new comment

Friday 30October 2020

M T W T F S S
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31