Lune noire, John Steinbeck

Un court roman, efficace et captivant.

Quand on pense à Steinbeck on pense rarement à cet ouvrage. A vrai dire j’étais passé à côté.

Celui-ci raconte l’occupation nazie dans un pays d’Europe du Nord : une garnison allemande prend possession d’un village de bord de mer, jugé stratégique car comportant une mine dont l’activité sera mise au service du Reich. Ce court roman illustre la résistance, malgré la répression, à l’occupant. Une résistance sourde, larvée, emplie d’un mépris envers ces nazis qui, uns à uns, vont vivre un cauchemar face à cette population que la force peut soumettre en apparence mais qui reste insaisissable indomptable malgré tout. On ne peut s’empêcher de penser au Silence de la mer, Lune noire ayant été de surcroit lui aussi publié clandestinement à partir de 1942 dans certains pays occupés par les forces nazies. Une lecture rapide (c'est un livre de poche) dont on peut apprécier tout autant les qualités littéraires que la portée philosophique.

Olivier A.

Tags : 

Add new comment

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Thursday 23November 2017

M T W T F S S
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30