Vendredi lecture : "Les moissons funèbres" de Jasmyn Ward

Un uppercut à l’estomac que ce récit autobiographique, qui continuera à vous hanter bien après en avoir tourné la dernière page…

Jesmyn Ward est une auteure noire américaine née en 1977 et qui vécut sa jeunesse dans le Mississipi, près de la Nouvelle Orléans. En 2000, son frère meurt dans un accident de voiture causé par un blanc. Celui-ci ne sera poursuivi que pour délit de fuite…

La mort de ce frère sera le point de départ de ce récit, dans lequel Jesmyn Ward nous raconte, outre l’histoire de Joshua, le destin de 4 autres jeunes, amis ou cousins,  ayant tous ce point en commun terrible d’être morts prématurément de manière violente : meurtres, suicides, accidents...

 

"Nous avons tenté d'échapper à cette chose qui nous poursuivait en insinuant : Tu ne vaux rien. Nous avons voulu l'ignorer mais parfois nous nous sommes surpris à répéter les mêmes paroles, à marmonner intoxiqués : Je ne vaux rien. Nous avons bu avec excès, nous nous sommes fait du mal et en avons fait aux autres. Nous étions perdus. Un grand voile noir plane sur nos vies et personne n'accepte de le regarder en face."

 

Ecrit bien avant le mouvement Black Lives Matter, ce livre s’inscrit cependant dans la même lignée. Sans fard et sans aucune complaisance pour ces jeunes ni pour elle-même, Jesmyn Ward y décrit, sur fond de racisme ordinaire des Suprématistes Blancs dans les états du Sud des Etats Unis, le déterminisme social et la pauvreté qui ne laissent bien souvent que peu de choix à ces jeunes noirs américains, à part s’enliser dans des addictions mortifères, pour oublier leur condition.

 

Une lecture saisissante mais nécessaire, à retrouver ici

Corinne

Tags : 

Add new comment

Sunday 11April 2021

M T W T F S S
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30