La cuisinière d'Himmler de Franz Olivier Giesbert

Ou quand une "mémé flingueuse" tient la liste de ses haines…

Rose a 104 ans et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a encore bon pied bon œil. Au départ, je me disais que c’était peu probable : elle arrive tout de même à empêcher un jeune de voler le collier en or d’une petite jeunette de 70 ou 80 ans ! Mais la longévité de Rose permet à FOG de survoler toute l’histoire du 20e siècle et ses grands drames (génocides, guerres, dictatures…)…

Voici Rose, dont toute la famille a été tuée lors du génocide arménien, qui perdra beaucoup d’êtres chers lors de la 2nde guerre mondiale, en perdra encore d’autres dans la chine de Mao… (Comme le titre l'indique, elle sera effectivement aussi la cuisinière d'Himmler...). La force de Rose, c’est de toujours avoir envie de vivre, malgré tout.

Parfois, elle a un petit coup de mou au milieu de sa vie bien remplie. Alors, de temps en temps, elle tue une personne figurant sur sa liste. Liste dont le 1er nom était celui de l’assassin de ses parents, qu'elle fera passer de vie à trépas. Ponctuellement, appliquer la loi du talion, ça lui fait du bien. Mais attention, elle ne veut pas tuer pour tuer. Non, le point commun de tous ces gens figurant sur sa liste, c’est la noirceur de leur âme.

Mise à part cette légère propension à la rancune c’est quelqu’un de bien qui a aussi beaucoup d’amour à offrir.

Je dois dire que j’ai bien aimé le concept de la "mémé flingueuse". Je ne sais pas si le fait qu’elle tienne une liste était une référence délibérée de la part de FOG au bouquin de Delacourt (La liste de mes envies, qui ne m’a pas emballée plus que ça pour être honnête).

Il faut bien l’avouer, les gens avec des éthiques… comment dire… assez…personnelles font tout de même des personnages de roman plus intéressants. Vous n’êtes pas d’accord ?

Ah, dernière chose qui m'a plu  ! Mine de rien, FOG taille gentiment un joli petit costume aux intellectuels ayant eu un comportement complaisant avec l’occupant pendant la guerre, dont Jean-Paul Sartre. Eh oui, tu avais raison JP : l’enfer c’est les autres…

 

Corinne

 

La cuisinière d'himmler, Franz Olivier Giesbert

Gallimard, 2013

Add new comment

Thursday 13August 2020

M T W T F S S
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31