The Feelies / Crazy rhythms (Domino 2009)

Réédition d'un album de 1980. Une révélation. Si de nombreux chroniqueurs rattachent le groupe à la vague post-punk, tout le monde peut y trouver son compte.



Réédition d'un album de 1980. Une révélation. Si de nombreux chroniqueurs rattachent le groupe à la vague post-punk, tout le monde peut y trouver son compte. Psyché ? Punk ? Pop ? Rock new-yorkais à la manière du VU (le chant -rare- est vraiment marqué par Lou Reed) ? Un peu de tout ça à la fois. Ce qui est sûr c'est qu'avec leur look de binoclards à lunettes et pull col en V, ils devaient détonner au milieu des Ramones et autres punks au look savamment construit.
Musicalement ? Peu de chant, des guitares omniprésentes au son cristallin et qui tournent en boucle (Loveless love), des nappes psyché à la Pink floyd (Forces at work), une énergie portée par des percussions (The boy with the perpetual nervousness).

Un titre ? Forcément Loveless love.



Tags : 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Rentrer les caractères contenus dans l'image.

Dimanche 25Août 2019

l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31