Je la voulais lointaine, de Gaston-Paul Effa

A travers ce récit court et intense, l’auteur nous raconte de manière très poétique le parcours d’un jeune africain, Obama, depuis son village africain jusqu'à Strasbourg.

C’est donc un récit d’apprentissage et d’exil vers cette France représentant l’Eldorado de tous les possibles.

Obama, petit fils de féticheur, reçoit au décès de son grand père le sac totémique devant lui permettre de veiller et de protéger tous les villageois.

Cette responsabilité lui semble trop lourde, il décide alors d’enterrer cet objet sacré et part en France.

Ce geste va le poursuivre toute sa vie, comme s’il s’agissait d’un geste irrespectueux, une trahison envers son peuple, son pays, ses racines.

Pour se libérer, Obama reviendra sur sa terre natale. Les retrouvailles sont particulièrement intenses.

Si je devais retenir une phrase serait celle-ci :

« Je pouvais enfin nouer les fils de ma vie : le noir de mes origines au blanc de ma destinée ».

 

Je vous conseille vivement d'assister à la lecture-rencontre prévue le samedi 26 janvier à 19h au festival littéraire Le Goût des autres, Gaston-Paul Effa nous propose une lecture de ce beau texte.

 

FB.

 

 

Effa, Gaston-Paul
Je la voulais lointaine

Actes Sud, 2012.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Rentrer les caractères contenus dans l'image.
  • Ebooks à la demande

    Vous voulez savoir où trouvez des e-books, comment les télécharger et les intégrer à votre tablette ou à votre liseuse ?

Jeudi 18Juillet 2019

l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31