Ravage, de René Barjavel

Un roman de science-fiction dystopique et post-apocalyptique.

En 2052, Paris est devenue une métropole ultra technologique. Aliments synthétiques, avions à décollage vertical, parents défunts conservés dans la glace : tel est le quotidien de ses vingt-cinq millions d’habitants.

 

Puis, brusquement, l’électricité disparait et l’humanité bascule : du confort artificiel qu’elle a toujours connu, elle passe à la violente réalité de la survie.

 

François Deschamps, étudiant pragmatique et impitoyable, décide alors de quitter la capitale en proie au chaos. Son objectif : gagner le village de son enfance et renouer avec des valeurs qu'il considère plus authentiques. Mais la route sera longue...

 

 

Mon avis : 

 

Lorsque l’on parle dystopie ou post-apocalypse, on pense best-sellers américains : Hunger Games, La Route, ou plus récemment Bird Box… Pourtant, la science-fiction française recèle quelques pépites, dont ce Ravage de René Barjavel.

 

L’auteur nous offre ici une vision critique de la société et de ses excès, notamment en matière de technologie. La conclusion du roman, écrit en 1943 sous l’occupation, pourra toutefois en laisser certains perplexes…

 

 

R.J.

 

>>> Ravage, René Barjavel, 1943

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Rentrer les caractères contenus dans l'image.

Dimanche 17Décembre 2017

l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31