Julien Guillemard

Né sur les quais à matelots le 15 novembre 1883, au cœur du quartier Notre-Dame, ce fils de marin, devenu employé de commerce pour une maison d’importation de café est surtout connu pour ses poèmes, ses romans et son action fédératrice au service des belles lettres et des arts.

La revue littéraire La Mouette (1917 à 1926) qu’il a créée, « revue idéaliste de littérature et d’art », est un lieu d’expression pour les jeunes auteurs et artistes. Pilier de la vie littéraire et culturelle du Havre durant la première moitié du XXe siècle, il réunit autour de lui écrivains, poètes, illustrateurs et jeunes talents. Entre 1922 et 1926, il anime avec Henry Woollett, le Salon des poètes normands, pour « faire connaître les auteurs normands poètes et musiciens ». Enfin, il lui revient en 1923 de fonder la Société des poètes et conteurs de Normandie, préfiguration de la Société des écrivains normands.

Les manuscrits de Julien Guillemard, mort en 1960 constituent également un témoignage capital sur le Havre à l'époque contemporaine : la Bibliothèque détient ses carnets de notes, prises au jour le jour pendant les deux conflits mondiaux, ainsi que le manuscrit de son ouvrage le plus célèbre, l'Enfer du Havre, témoignage sur l’Occupation et les bombardements. Ses romans publiés et inédits, ses articles de presse sont également conservés.

Biographie et bibliographie de Julien Guillemard sur le site des éditions L'écho des vagues.
Extraits et analyse de Vers pour mon frère.


  • Geek Academy

    « Envie de surfer, créer ou jouer ?

  • Le temps des jeux

    Classiques (échecs, dames chinoises, Uno...) ou décoiffant (Diamoniak, Coloraddict...), de réflexion, d'imagination ou d'action, tentez votre chanc

Mardi 24Octobre 2017

l m m j v s d
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31